December 1, 2021

Normalisation des vols internationaux probable d’ici la fin de l’année, selon un responsable

2 min read

La normalisation des vols internationaux est probable avant la fin de l’année, selon un haut responsable.

L’Inde a interdit les vols internationaux réguliers le 22 mars 2020. Au cours des 18 derniers mois, cependant, elle a conclu des accords de “bulle d’air” avec 31 pays en vertu desquels un nombre limité de vols sont autorisés avec plusieurs restrictions.

Les vols internationaux réguliers devraient reprendre “très bientôt“ et ”d’ici la fin de cette année”, a déclaré aux journalistes le secrétaire du Ministère de l’Aviation civile, Rajiv Bansal.

Plusieurs compagnies aériennes, ambassades, voyagistes et agents de voyages ont demandé au gouvernement d’autoriser la capacité pré-COVID, car les restrictions sur le nombre de vols sous “bulles d’air” ont entraîné une flambée des tarifs. Par exemple, conformément à l’accord avec Dubaï, ses compagnies aériennes Emirates et flydubai ne sont autorisées que 4 800 sièges par jour, soit 33 600 sièges par semaine, alors qu’elles étaient autorisées 65 200 vols par semaine avant COVID dans le cadre de l’accord bilatéral de service aérien.

En conséquence, selon les compagnies aériennes, la capacité a diminué de moitié sur la route Inde -Dubaï, ce qui a entraîné un doublement des tarifs, passant de 40 000 à 45 000 dollars.

Alors que différents ministères s’assoient pour élaborer une stratégie de réouverture des vols, l’accent sera mis sur la sécurité et la santé.

“Je suis tout pour retrouver notre espace dans l’arène de l’aviation civile dans le monde et faire une plaque tournante en Inde et pour des avions plus larges. Nous y arriverons mais supportez-moi et croyez-moi, je suis de votre côté. Nous travaillerons ensemble, mais dans un environnement sûr ”, a déclaré M. Bansal.

La semaine dernière, le ministre de l’Aviation civile, Jyotiraditya Scindia, a déclaré que le gouvernement “évaluait” le processus de redémarrage des vols internationaux, tout en soulignant la nécessité d’être prudent dans le contexte de la pandémie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *