November 28, 2021

La Tunisie émet un avis d’arrestation international contre un ex-dirigeant

2 min read

La Tunisie a publié un avis d’arrestation international contre l’ancien président Moncef Marzouki, a rapporté jeudi l’agence de presse d’Etat TAP, un mois après avoir appelé la France à mettre fin à son soutien à l’administration actuelle.

Il n’y avait aucun détail sur les charges retenues contre Marzouki, mais l’actuel président Kais Saied a ordonné le mois dernier une enquête sur ce qu’il a qualifié d’allégations selon lesquelles Marzouki aurait conspiré contre la sécurité de l’État.

Saied a fait face à des critiques croissantes à l’étranger depuis qu’il a assumé le pouvoir exécutif en juillet, puis a écarté la majeure partie de la constitution pour s’emparer du pouvoir presque total dans des mouvements que Marzouki et d’autres critiques ont appelé un coup d’État.

Saied a dévoilé un nouveau gouvernement en octobre et a promis un “dialogue” national, mais n’a pas encore élaboré de plan détaillé pour rétablir l’ordre constitutionnel normal comme l’exigent les donateurs.

Marzouki a déclaré à Al Jazeera TV qu’il n’était pas surpris par le mandat d’arrêt et l’a qualifié de “message de menace à tous les Tunisiens”.

Marzouki, qui a été basé en France ces dernières semaines, a été président de 2011 à 2014. La France est l’ancienne puissance coloniale en Tunisie et a toujours une influence considérable.

TAP a déclaré que l’avis d’arrestation avait été émis par le juge d’instruction en charge de l’affaire Marzouki, citant le bureau des communications du tribunal de première instance de Tunis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.