December 9, 2021

L’équipe nationale féminine de soccer du Canada célèbre l’or olympique avec une victoire sur la Nouvelle-Zélande

3 min read

KASHIMA, JAPAN - AUGUST 02: Jessie Fleming #17 of Team Canada scores their side's first goal from the penalty spot during the Women's Semi-Final match between USA and Canada on day ten of the Tokyo Olympic Games at Kashima Stadium on August 02, 2021 in Kashima, Ibaraki, Japan. (Photo by Naomi Baker/Getty Images)

Montréal – L’équipe féminine de soccer du Canada était enfin ravie de partager ses médailles d’or avec ses partisans.

Depuis que le Canada a gagné en battant la Nouvelle-Zélande 1-0 lors de la deuxième étape de la tournée des Célébrations, mardi, Adriana Leon a été la seule marqueuse. Deux matchs amicaux contre la Nouvelle-Zélande ont été une façon de célébrer la médaille d’or du Canada aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier.

Ce match amical était le deuxième match pour les Canadiennes classées sixièmes en battant la Suède en finale des Jeux olympiques de Tokya le 6 août.

Le fait de pouvoir partager la médaille d’or avec des Canadiens partout dans le monde est un moment fort, a déclaré la défenseuse Gabrielle Carle. J’espère que nous avons rendu les Canadiens fiers de ces deux matchs.

Le Canada a remporté une victoire de 5-1 en battant la Nouvelle-Zélande à Ottawa samedi dans le premier match de la tournée des célébrations. Les champions olympiques ont reçu un accueil de héros au stade Saputo de Montréal lors du dernier match de la tournée.

L’ambiance était vraiment bonne. Deux minutes dans toutes les filles sur le banc s’en sont rendu compte, a déclaré l’attaquante Evelyne Viens. C’est la première fois que ma famille me voit jouer à la maison depuis que je suis devenu pro, ce fut donc un moment que je n’oublierai jamais.

Le Canada a commencé le match amical de mardi en dominant d’énormes portions de possession, mais n’a pas pu percer la défense de la Nouvelle-Zélande.

Il a fallu seize minutes de travail jusqu’à ce que Janine Beckie obtienne un tir clair sur la cible, Leon ouvrant le score en repoussant le rebond

Le Canada a continué à dominer le ballon, ayant souvent les dix voltigeurs au fond de la demie contrastée avec les Fougères de football de la Nouvelle-Zélande assises pour éviter d’encaisser un autre but. La stratégie a fonctionné car aucune des deux équipes n’enregistrait de tir pour le reste de la demie.

Ils nous ont rendu la tâche difficile à tous les matchs. Ce n’était pas le match le plus fluide ou le plus excitant, a déclaré l’entraîneur-chef Bev Priestman. Crédit à la Nouvelle-Zélande parce qu’ils étaient partout sur nous.’

La Nouvelle-Zélande a montré de nombreux signes de vie en deuxième demie depuis qu’elle a commencé à avoir la possession de la balle dans des conditions plus offensives, mais elle n’a pas réussi à gêner la défense du Canada.

Nous avons eu de bonnes périodes (de jeu), mais nous n’avons pas eu de périodes soutenues, a déclaré Priestman. Nous devons être plus dominants dans le dernier tiers. Nous avons été de classe mondiale dans notre propre boîte maintenant, nous devons être de classe mondiale dans la leur.

Il a fallu près d’une demi-heure de jeu en deuxième mi-temps pour que l’équipe soit en mesure de passer à travers si Jordyn Huitema se mettait au but avec la gardienne kiwi Anna Leat bloquée à l’extérieur de sa boîte; cependant, elle a mis le ballon au large.

Le Canada va maintenant commencer à se préparer pour la Coupe du Monde 2023, sans se soucier davantage des qualifications puisqu’ils et les États-Unis ont obtenu leur place dans le tournoi en tant que deux meilleures équipes de la CONCACAF.

Nous avons beaucoup de place pour nous améliorer, nous pouvons profiter de la dernière partie de la célébration de la médaille d’or et ensuite nous concentrer sur la Coupe du Monde, a déclaré Viens. Nous devons juste continuer à travailler et garder des feuilles propres est toujours important. Nous avons beaucoup de marge de progression.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *