Israël lance une attaque de représailles contre l'Iran

La télévision d'État iranienne a annoncé que des bruits d'explosion ont été entendus dans le nord-est de la province d'Ispahan, qui abrite la base aérienne iranienne.

IRNA a rapporté qu'après les explosions à Ispahan, tous les vols vers Téhéran, Ispahan et Chiraz ainsi que vers les régions de l'ouest, du nord-ouest et du sud-ouest du pays ont été suspendus.

CE QUI S'EST PASSÉ?

Israël a mené une attaque aérienne contre le bâtiment du consulat iranien à Damas le 1er avril. Au total, sept responsables iraniens du Corps des Gardiens de la révolution iraniens, dont deux généraux, sont morts dans l'attaque.

L'Iran a annoncé que l'attaque du consulat d'Israël signifiait une attaque sur le territoire de son pays et qu'il riposterait. Israël avait déclaré qu'il répondrait à l'attaque iranienne.

L'Iran a lancé une attaque contre Israël le 13 avril avec des centaines de véhicules aériens sans pilote kamikaze, des missiles balistiques et de croisière.

L'Iran a annoncé que certaines cibles avaient été touchées et Israël a annoncé que la plupart des attaques avaient été empêchées par des systèmes de défense aérienne, mais un missile a touché une base militaire dans le sud.

La presse israélienne a affirmé que l'administration de Tel-Aviv avait décidé de répondre « clairement et efficacement » à l'attaque aérienne de l'Iran.

L'Iran, de son côté, a annoncé qu'il réagirait « plus fort » et « de manière plus globale » à une éventuelle attaque d'Israël.