Categories
annonce

L’interdiction du burkini en France confirmée alors que Grenoble perd un recours en justice

La plus haute juridiction administrative de France a confirmé l’interdiction des maillots de bain “burkini” intégral dans les piscines publiques, refusant un recours de la ville de Grenoble.

Grenoble a autorisé tous les maillots de bain, y compris les burkinis, déclenchant une bataille juridique avec le gouvernement le mois dernier.

Les burkinis sont portés principalement par les femmes musulmanes pour préserver leur timidité et soutenir leur foi.

Mais le tribunal a déclaré qu’il ne pouvait pas autoriser “des exceptions sélectives aux règles pour satisfaire les exigences religieuses”.

L’argument est allé jusqu’au Conseil d’État après qu’un tribunal de grande instance de Grenoble a suspendu l’interdiction au motif qu’elle affaiblissait gravement le principe d’impartialité des services publics.

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, est également intervenu, qualifiant cette politique de “provocation inacceptable” contraire aux valeurs laïques françaises.

La France suit également des lois strictes sur le port de maillots de bain et le problème de l’expression religieuse dans les lieux publics est source de division.

L’interdiction du burkini dans les piscines publiques est également prônée pour des raisons d’hygiène. Les hommes sont généralement contraints de porter des maillots de bain moulants – une autre réglementation que Grenoble a tenté en vain de renverser.

Le désaccord français sur le burkini remonte à 2016, lorsque plusieurs municipalités locales ont tenté de l’interdire sur les plages pour violer la stricte séparation du pays entre la religion et l’État.

Il n’était pas permis aux fonctionnaires de l’État de porter des emblèmes religieux au travail; pour autant Eric Piolle, le maire de Grenoble, a fait valoir que cela ne doit pas empêcher les usagers des services publics, dont les piscines, de s’habiller comme ils le souhaitent.

Les mesures prises par son administration pour assouplir les règles sur les maillots de bain se sont heurtées à l’opposition du gouvernement national, qui a invoqué une loi adoptée l’année dernière pour lutter contre le “séparatisme islamiste”.

Les détracteurs du burkini y voient une vision séparatiste de la société française et affirment que l’autoriser exerce également une pression sur les femmes musulmanes pour qu’elles le portent. La dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen a condamné le burkini comme “vêtement de propagande islamiste”.

Mais, ceux qui sont en faveur de le périr disent que les femmes doivent avoir le choix de garder leur corps couvert si elles le souhaitent et que cela n’implique pas de radicalisme religieux.

By Julien Clavet

Hi, I'm Julien a content writer, helping businesses make their online presence. Yes, I'm that person who will not receive any calls, but will always be ready to have a chat online. I love the words and writing field, as it gives a creative boost to my thoughts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.